[BLOG] Should you do “back to back” breeding?

🇬🇧 Read in English | 🇫🇷 Lire en Français

This blog has been first published in August 2013. It has been re-edited on March 2020.

Last week I was lecturing near Halifax, Nova Scotia -always great to be so close from the ocean, this reminds me of my little island overseas! I was presenting what is definitely one of my favorite talk over the years, “Basics in canine reproduction”. I must thank the audience; there were lots of questions and great interactions.

And interestingly, the following question was asked twice: “what do you think of back to back breeding?”.

Not the first time I got this one, so I thought I should write down a post to let everybody know what I think.

What is “back to back” breeding ?

For those of you who at this point still wonder what back to back breeding is, let’s clarify a little bit. 

It just means that the bitch is bred on two consecutive heats: the bitch is bred, delivers and nurses her puppies, and is bred again on the following heats.

And this often raises many questions:

Aren’t we going to “hurt” the bitch by doing this?

Is it good for her breeding career?

Is it good for the puppies?

To make things clear: back to back breeding can be done.

However there is one mandatory prerequisite: before breeding, the bitch MUST always be in optimal body condition.

Breeding, body condition score and energy needs

Why? Because carrying out a pregnancy AND then lactating requires energy… Even a LOT of energy! If the bitch cannot cope with her energetic needs during these specific stages, she will lose weight.

And not sure she will have recovered at the beginning of the next estrous cycle.

It’s a kind of vicious circle then, where the body condition slowly deteriorates…

Rule of thumb here : NEVER breed a bitch that is not in optimal body condition.

How to avoid this? For sure, the feeding management during  gestation is of great importance.

Remember that in canines, it is a two-step process :

  • From 0 to 42 days of gestation, the energy needs of the bitch are similar to her “maintenance needs” ; understand that during this period, you need to feed her the same energy levels as required outside of breeding ;
  • From 42 to 63 days of gestation, the puppies will take 70% of their birth weight ; the energy requirements of the bitch will therefore increase, by +10%/week ; this is why at this stage, the bitch is switched to a growth diet, like a puppy diet for instance ;

Energy demand is higher during gestation, but nothing compared to what will be needed to maintain lactation:  when lactating, it’s like the bitch is doing a 60km run on daily basis!

That’s the only time you will hear me recommending to free feed the animal with a growth diet !

Why it is so important for back to back breeding

Despite the best feeding management, in my experience bitches always lose some weight after gestation+lactation period. As mentioned earlier, to breed her back to back, it is important that this bitch is back to a normal body condition.  

Three reasons for that:

–         Remember that the adipose tissue does not only act as an energy reserve, it also produces hormones, among them estrogens and leptine. This last one acts on the central command of the reproductive function in the brain, the hypothalamo-pituitary axis. Basically if the secretion of leptine is somewhat altered (because the bitch is too skinny or overweight) the hormonal functioning of the reproductive tract can be disrupt and we suspect it can play a role in the occurrence of problems like ovarian cysts. It can therefore definitely impact fertility results.

–         If the bitch is not in optimal body condition, the uterine contractions pattern might be altered. The risk of dystocia (=difficulties to give birth) will therefore increase, as well as the neonatal mortality rate.

–         If the bitch is not in proper body condition (typically skinnier than she should be), the back to back breeding will accentuate this and the bitch will become even skinnier after gestation with difficulties to maintain proper lactation. This again has an impact on neonatal mortality and puppies survival.

–         If the bitch is not in proper body condition (typically skinnier than she should be), the back to back breeding will accentuate this and the bitch will become even skinnier after gestation with difficulties to maintain proper lactation. This again has an impact on neonatal mortality and puppies survival.

I completely understand that sometimes, back to back breeding might be something interesting to better manage the reproductive career of the bitch. 

Be reassured, this can be done… provided that the bitch is in optimal body condition at the time she starts her season.

That’s definitely something you must focus on!


🇬🇧 Read in English | 🇫🇷 Lire en Français

Ce blog a été publié pour la première fois en août 2013. Il a été ré-édité en Mars 2020

La semaine dernière je faisais une présentation pas loin d’Halifax, en Nouvelle Ecosse. C’est un de ces endroits du Canada que j’apprécie tout particulièrement, la proximité avec l’océan me rappelant ma petite île perdue au loin dans l’Océan Indien !

Pour rendre l’expérience encore plus agréable, le sujet du jour était je dois bien l’avouer un de mes préférés : « Bases en Reproduction Canine ». Je dois remercier les participants qui ont été tout simplement fantastiques pour toutes les questions qui ont grandement contribuées au dynamisme de la journée !

Justement, parmi ces questions, il y en a une qui m’a été posée deux fois au cours de cette journée : « que pensez-vous du « back to back breeding » ? Ce n’est pas la première fois qu’on me la pose, et sur le chemin du retour, je me suis dit que je pourrai faire un petit post sur le sujet.

“Back to Back Breeding” : qu’est-ce que c’est ?

Si vous vous demandez encore ce que “back to back breeding” veut dire (j’avoue ne trouver aucun equivalent en français!), voici la définition que l’on pourrait en donner.

Ce terme est généralement utilisé pour décrire le fait qu’une chienne est mise à la reproduction lors de 2 périodes de chaleurs consécutives : la chienne rentre en chaleurs, est saillie, gestante, met bas et allaite ses petits et aux chaleurs qui font suite à tous ces évènements, on la remet à la reproduction.

Ce qui suscite à juste titre de nombreuses questions :

Est-ce qu’il n’y a pas de risques pour la chienne ?

Est-ce qu’il y a un impact sur sa carrière reproductrice ?

Est-ce que c’est bon pour les chiots ?

Je n’irai pas par quatre chemins ici: le “back to back breeding” est quelque chose qui peut être pratiqué. 

Nuançons cependant cette affirmation : avant d’être remise à la reproduction, il est IMPERATIF que la chienne soit en bon état corporel.

Reproduction, état corporel et besoins énergétiques

Pourquoi? Parce que la gestation et surtout la lactation qui s’en suit nécessitent une quantité faramineuse d’énergie… Si les besoins énergétiques de la chiennes ne sont pas comblés pendant ces deux stades spécifiques, elle perdra automatiquement du poids. Et pas sûr qu’elle aura récupéré celui-ci au début des chaleurs qui vont suivre.

Si la chienne est alors remise à la reproduction, c’est une sorte de cercle vicieux qui s’installe avec à terme pour conséquence une détérioration progressive de son état corporel…

Comment éviter cela ? La gestion de l’alimentation durant la gestation joue bien évidemment un rôle primordial.

Petit rappel rapide, il s’agit là d’un processus en deux temps :

  • De 0 à 42 jours de gestation, les besoins énergétiques de la chienne sont equivalents à ses besoins de “maintenance” ; comprenez qu’elle n’a pas besoin de recevoir plus d’énergie que ce qu’elle reçoit en dehors de la période de reproduction ;
  • De 42 à 63 jours de gestation, les chiots vont alors prendre 70% de leur poids de naissance ; c’est à ce moment là que les besoins énergétiques de la chienne vont augmenter, à raison de +10% par semaine ; c’est la raison pour laquelle à ce stade il est recommandé de la nourrir avec un aliment type croissance, comme un aliment pour chiot par exemple ;

La demande énergétique est certes élevée pendant la gestation, mais cela n’est rien compare à ce qui attend la chienne pour maintenir sa lactation: durant cette phase en effet, l’énergie nécessaire à apporter équivaut à ce qui serait dépensé au cours d’une course quotidienne de 60km !

C’est le seul moment où, pour le coup, je recommanderai d’alimenter l’animal à volonté, là encore avec un aliment pour chiot.

Pourquoi est-ce si important en matière de “back to back breeding” ?

Malgré la meilleure gestion de l’alimentation cependant, je dois bien avouer que dans mon expérience les chiennes ont toujours tendance à perdre un peu de poids à la suite de ces deux périodes gestation+lactation. 

A nouveau, pour la remettre à la reproduction au cycle suivant, il faut qu’elle soit revenue à son état corporel optimal et ce pour trois raisons :

–          Rappelez-vous que le tissu adipeux n’a pas pour seul rôle de stocker l’énergie, il produit également des hormones, comme les œstrogènes et la leptine. Cette dernière a des effets sur la commande centrale de la fonction de reproduction, l’axe hypothalamo-hypophysaire. De façon simplifiée, si la sécrétion de leptine est modifiée (parce que la chienne est trop maigre ou en surpoids), les sécrétions hormonales de la fonction de reproduction peuvent être altérées. De telles modifications pourraient être à l’origine d’affections comme les kystes ovariens et à coup sûr, peuvent avoir des effets sur la fertilité.

–         Si l’état corporel de la chienne n’est pas optimal, le rythme des contractions utérines peut à son tour être modifié. Le risque de dystocie (=difficulté à mettre bas) sera par conséquent augmenté, ainsi que les taux de mortalité sur les nouveau-nés.

–         Si l’état corporel de la chienne n’est pas optimal, le « back to back breeding » va accentuer cette situation et la chienne deviendra encore plus maigre après cette deuxième gestation, ce qui peut poser des problèmes en termes de viabilité des chiots et pour le maintien de sa lactation.  

Je comprends tout à fait que parfois, le “back to back breeding” soit quelque chose d’intéressant dans la gestion de la carrière reproductrice d’une chienne. C’est bien quelque chose qui peut être fait, mais encore une fois, si on accorde beaucoup d’attention à l’état corporel de l’animal.

C’est ici vraiment un point sur lequel il faut se concentrer !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s